Quel mangeur de pain êtes-vous ?

Moments dégustation
 
L'authentique

C’est le mangeur de pain traditionnel. Attaché à ses valeurs, il mange du pain à tous les repas et considère que c’est un aliment indispensable. Il préfèrera des classiques comme le gros pain ou la baguette. Il vit plutôt à la campagne ou en milieu semi-rural et représente 21 % de la population française, dont 65 % d’hommes.

Le nomade

Il est urbain et il vit avec son temps. Il connaît la valeur du pain et y attache de l’importance, mais c’est son mode de vie qui compte avant tout. Il ne mange pas du pain tous les jours et ne se fixe aucune règle. Il en achète au gré des occasions, plus souvent sous forme de sandwiches que pour accompagner un repas. 12 % des Français sont des nomades, dont 58 % de femmes.

L’errant

Il n’attribue aucune valeur particulière au pain et ne s’y sent pas attaché. Pour lui, le pain ne représente rien, que ce soit au plan nutritionnel ou symbolique, et passer à la boulangerie tous les jours est une contrainte dont il ne perçoit pas les bénéfices. Amateur de fastfood et de plats préparés, le pain est pour lui une pâte comme les autres et il préfère pizzas et hamburgers. Il est souvent jeune. On trouve 9 % d’errants en France, dont 61 % de femmes.

Le déphasé

Il vit comme un errant mais pense comme un authentique. Souvent très actif, il mange sur le pouce et prête peu d’attention à son alimentation. Il a conscience qu’il devrait manger équilibré et il aime le bon pain, mais il se laisse un peu aller à une alimentation plus facile et industrielle en se disant qu’il mangera mieux plus tard : « quand je vivrai en couple », « quand j’aurai une famille ». Il représente 12 % de la population, dont 53 % de femmes.

L’hédoniste

C’est celui qui recherche le plaisir autour de toute nourriture, et donc du pain également. Il ne se fie qu’à son goût et pense « plaisir ». Toujours prêt à goûter de nouveaux pains, il cherche à satisfaire sa curiosité et ses sens, il apprécie la diversité et consomme des pains spéciaux ou fantaisie. Un rapport moderne et décomplexé au pain, pour 32 % de la population, dont 52 % de femmes.

Le bipolaire

Il est entre l’authentique et l’hédoniste. Pour lui, la tradition est fondamentale et il recherche des repas équilibrés où le pain occupe une place centrale. Mais en même temps, il a soif d’innovation et ne se satisfait pas des gammes classiques de pains. Il est prêt à faire de nouvelles expériences, sans renoncer à sa culture du pain. Il correspond à 14 % de la population, avec autant d’hommes que de femmes.

Sources : Observatoire du pain, Abdu Gnaba (Anthropologie des mangeurs de pain) et Ariane Grumbach.

L'authentique, le nomade, l'errant, le déphasé, l'hédoniste, le bipolaire...

 

De récentes études ont été menées en France pour identifier les différentes manières de consommer du pain chez les Français.

Elles ont mis en évidence 6 grandes familles de mangeurs de pain :


Auquel ressemblez-vous le plus ?

Devenez boulangerVoir les offres de Fonds de Commerce
La Festive reconnue saveur de l'année
Gamme Premium
Push jeu