Moyen Âge : le pain au quotidien

Innovations

Le Moyen Âge est caractérisé par une série d’innovations technologiques qui vont peu à peu améliorer les conditions de fabrication du pain. Alors que les premiers moulins à eau apparaissent au IIsiècle avant de se généraliser vers le VIIIsiècle, les moulins à vent apparaissent vers le Xsiècle. Parallèlement, les invasions barbares ont introduit de nouvelles techniques qui facilitent la culture du blé : collier d’attelage, charrue à roue, fléau à battre le blé…

En France, le pain devient quotidien

Au Moyen Âge, chaque famille pétrissait sa pâte et la faisait cuire par le fournier, spécialiste de la cuisson du pain. Les fours étaient la propriété du seigneur, notamment pour des questions de sécurité, les maisons étant majoritairement en bois.

Formalisation du métier de boulanger

Ce sont ensuite les talmeliers qui ont tamisé la farine et pétri la pâte, puis ils ont acheté au roi le métier de boulanger et créé leur corporation. Le mot « boulanger » est entré en usage au XVsiècle et trouve son origine dans la forme des pains, ronds et de petite taille : les boules.

 

Moyen Age du pain

Devenez boulangerVoir les offres de Fonds de Commerce
La Festive reconnue saveur de l'année
Gamme Premium
Push jeu