Les pains d’Europe

Europe centrale

Les bretzels, fameux anneaux dorés et ornés d’un 8 font partie des incontournables figures de la gastronomie d’Europe Centrale, d’Allemagne et d’Alsace. Les pains nattés comme la hale ou la challa, dans la tradition juive, accompagnent le dîner de Shabbat. Les bagels, petits pains en forme d’anneaux, se consomment coupés en deux avec du beurre ou du fromage blanc, ou agrémentés d’une tranche de saumon fumé.

Europe orientale

En Russie ou en Pologne, les fameux blinis, fabriqués à base de farine de sarrasin, font partie du quotidien, tout comme les pains de seigle qui sont très populaires jusqu’en Alsace et en Europe du Nord. En Allemagne, c’est le pumpernickel, ce pain de seigle noir au seigle et à la mie très dense qui règne sur la boulangerie.

Europe du Nord

Tout comme les pays d’Europe de l’Est, ceux du Nord préfèrent la farine de seigle à la farine de froment. En Suède, on apprécie beaucoup les pains aux graines entières (orge, seigle, malt…) Bien sûr, le pain le plus courant est le fameux pain suédois, ou pain polaire, fabriqué sans levure à partir de farines de seigle et de blé : des galettes fines, moelleuses et très légèrement sucrées, idéales pour composer des sandwichs. En Finlande, c’est le cracker qui a la vedette. On le consomme au quotidien, avec un morceau de formage ou une tranche de jambon.

Europe du Sud

Le maître mot des pains d’Europe du Sud, c’est la variété. Emblématique de cette richesse, l’Espagne a depuis toujours une tradition boulangère très diverse. Pains de froment, pains d’orge, pains de maïs… des dizaines et des dizaines de pains différents s’offrent aux papilles des gourmands dans toutes les régions du pays.

Au Portugal, le pain est lui aussi omniprésent et très varié. On le consomme à table entre les plats, et le broa de milho, un pain de maïs à la mie jaune, est emblématique des pains de campagne portugais.

Un trait particulier des pains de Méditerranée est sûrement l’usage de l’huile d’olive, comme pour la foccacia ou le pugliese italiens. Connu dans le monde entier, le ciabatta se prépare à partir d’une pâte fermentée longuement pétrie ; on le mange nature ou garni. Enfin, tout le monde connaît les grissini, ces fameux bâtonnets craquants, délicieux à l’apéritif.

Plus à l’Est, c’est la pitta qui fait fureur, ce pain creux à garnir des mets de son choix, viande ou légumes ! Il est très populaire en Grèce, mais on le trouve aussi en au Moyen-Orient. Côté pain de campagne, c’est le daktyla que l’on trouvera en Grèce, confectionné à base de farine de maïs et parsemé de graines de sésame.

Pains Europe

Pain Complet Festival

Devenez boulangerVoir les offres de Fonds de Commerce
La Festive reconnue saveur de l'année
Gamme Premium
Push jeu