Les pains d’Asie

Chine

L’histoire du pain y est très ancienne, on raconte même que les premiers hamburgers sont apparus en Chine, vers l’an 0, un peu plus d’un demi-siècle après l’apparition du pain. Les formes les plus répandues de pain sont le baozi ou mantou (pâte cuite à la vapeur et garnie), le nang (un pain rond), le shoa bing, (une galette) et le youtiao, un torttillon de pâte frite largement consommé au petit déjeuné.

Japon

La consommation de pain au Japon remonte au XVIe siècle, quand les Portugais ont introduit, dans le Sud, les tempura, des beignets à la farine de riz, et le pain lui-même. Il faudra attendre le XXe siècle et l’influence américaine pour généraliser l’usage du pain, et en particulier du pain de mie, qui sera ensuite adapté aux traditions et à la gastronomie japonaises (notamment en y adjoignant de la farine de riz).

Inde

En Inde et dans les pays voisins, les pains sont plats et ronds ou ovales. Les plus fameux sont bien sûr les naan et les chapati. Les naan doivent leur goût caractéristique à l’adjonction de yaourt dans la farine de blé et à une longue fermentation. Les chapati, eux, sont obtenus à partir d’une pâte non levée : ce sont des sortes de crêpes qui servent à accompagner les plats.

Pains Asie

Devenez boulangerVoir les offres de Fonds de Commerce
La Festive reconnue saveur de l'année
Gamme Premium
Push jeu