Les pains d’Afrique

Maghreb

On y fabrique généralement le pain à base de semoule de blé. Certains pains sont levés, comme le matlou (pain rond) ou le tamtunt (pain kabyle). Très proches de la pita grecque, les pains égyptiens, libanais et syriens sont souvent plats, souples et dépourvus de mie. Pliés, ils permettent de se servir directement dans le plat disposé au centre de la table. Au Maroc, le pain plat est le M’semmen. On ajoute de l’huile d’olive à la pâte de certains pains. Bien sûr, les recettes varient beaucoup d’un pays à l’autre !

Afrique subsaharienne

Les pains d’Afrique subsaharienne sont surtout fabriqués à partir de mil ou de sorgho. Au quotidien, on mange plutôt ces céréales sous forme de bouillie ou de polenta, tandis que les jours de fête on fabrique des crêpes. Les boules de mil du Niger (fura) sont plus proches du pain occidental, mais c’est le tapalapa du Sénégal qui lui ressemble le plus, puisqu’il est pétri et fermenté avant cuisson.

Madagascar

C’est le riz qui, sur la grande île, forme la base de l’alimentation. Le mofo gasy (pain malgache) est fabriqué à base de farine de riz et de levure. Le kouba, lui, est une sorte de gâteau de farine de riz, d’arachides et de sucre enroulé dans des feuilles de bananier et cuit à la vapeur. On le vend par tranches dans la rue et il est très énergétique.

Pain femme africaine

Devenez boulangerVoir les offres de Fonds de Commerce
La Festive reconnue saveur de l'année
Gamme Premium
Push jeu