L`Antiquité : invention du pain

Les Égyptiens, inventeurs du levain

Si d’autres civilisations ont peut-être connu le levain en même temps qu’elle, c’est la civilisation égyptienne qui, la première, a consommé du pain systématiquement levé.

Les Égyptiens avaient compris qu’en mélangeant la farine à l’eau du Nil, ils obtiendraient une pâte fermentée propice à la consommation une fois cuite. L’eau du Nil, particulièrement riche en limons, contenait en effet les agents de fermentation que nous utilisons encore aujourd’hui.

Grèce : le grand four et les pains aromatisés

Les Grecs, qui consommaient surtout des galettes d’orge non fermentées, ont découvert le pain au contact des Égyptiens. Mais on leur doit le perfectionnement du four. Chez les Égyptiens, le pain était cuit dans des moules surmontés d’une cloche qui assurait le maintien de la chaleur. Avec le « grand four », les Grecs ont mis au point, au IVsiècle av. J.-C., un système de cuisson plus performant avec préchauffage et s’ouvrant de face, très proche de nos fours actuels.

Enfin, les boulangers grecs ont eu l’idée de mêler au pain toutes sortes d’herbes, de graines, de fruits ou d’huiles aux parfums et aux goûts divers, créant ainsi une gamme de pains extrêmement variée.

Rome

Longtemps, les Grecs appelèrent les romains « mangeurs de bouillie » car ils ne consommaient pas de pain. C’est seulement au IIsiècle av. J.-C. qu’au contact des Grecs, les Romains adoptent le pain. Regroupée au sein de la corporation des pistores, la boulangerie romaine va alors connaître une grande prospérité, si grande que le boulanger Vergilius Eurysacès, d’origine grecque, se fera construire un tombeau monumental au Ier siècle av. J.-C. Au cours du Ier siècle  apparaissent les premiers fours publics.

Antiquité du pain

Devenez boulangerVoir les offres de Fonds de Commerce
La Festive reconnue saveur de l'année
Gamme Premium
Push jeu